Encore quelques places disponibles pour les gardes de chiens et chats pour Noël !

Garde d’animaux à Toulouse,
SOS imprévus
< Retour aux actualités

Profession : chien de président

chien de president
Domianim

Domianim, qui propose sur Toulouse et ses alentours des formules personnalisées  de garde pour vos chiens ou chats depuis 18 ans vous soumet, en cette année électorale, un coup de projecteur sur la profession de chien présidentiel. Poussons les portes du palais de l’élysée.

Jupiter, Jugurtha, Samba, Baltique, Maskou, Clara et Philae ont tous vécus sous les ors de la République en tant que… chiens de président ! De Georges Pompidou à François Hollande, tous les chefs d’État français qui se sont succédés eurent au moins un toutou. Il se trouve que ce furent très souvent des labradors. Cette continuité s’est muée en une tradition puisqu’aujourd’hui cette race, réputée pour sa docilité et son intelligence, est devenue le symbole des chiens de président.

C’est Georges Pompidou le premier qui a installé son labrador Jupiter au « Château ». Suivi de Samba et Jugurtha, les meilleurs amis canins du couple Giscard d’Estaing. Si ces derniers se sont contentés de poser avec leur maître dans Paris Match, d’autres ont bénéficié d’une couverture médiatique plus importante. A commencer par Baltique, le labrador noir de François Mitterrand.

Jacques Chirac, alors premier ministre, reçu de la part de la faculté de médecine vétérinaire de Montréal, un labrador noir appelé Maskou. Par ailleurs, quelques années plus tard, ils franchirent les grilles de l’Élysée ensemble. La paisible bête s’est vite faite voler la vedette par Sumo. Ce petit bichon maltais, offert au couple présidentiel par leur petit-fils Martin, adorait sa vie à l’Élysée. Il sombra d’ailleurs dans une grosse dépression lorsqu’il dû quitter les ors de la république pour un appartement parisien. Et oui ! Le pouvoir ne fait pas tourner la tête qu’aux humains.

Si certains compagnons à quatre pattes ont laissé une petite trace dans l’histoire présidentielle, autres n’ont pas laissé que des bons souvenirs. En témoigne une anecdote révélée par Médiapart, selon laquelle les chiens du couple Sarkozy : Clara (femelle labrador sable), Dumbledore et Toumi auraient confondu leurs os à ronger avec le mobilier époque napoléonienne du salon d’Argent. Coût total des réparations : 6600 euros. Comme quoi on peut être chien de président et avoir de mauvaises manières !

Philae a été la «  première dame «  de François Hollande. En revanche, le Président actuel a rompu la tradition du labrador par l’arrivée au palais du dog argentin.

Cependant, à chaque nouveau président, le premier ministre canadien offre à la France, un labrador : symbole de l’alliance franco-canadienne.